A lire…
© Roland Legrand - ABLAS Astrologie - 2017
Made with Xara
LA FIN DU MONDE Annoncée pour le 23 septembre 2017
Il   y   a   quelques   jours,   j’ai   reçu   une   question   au   sujet   du   thème   du   23   septembre   2017   supposé   contenir   des   informations   utiles   pour   confirmer   ou   non   la   fin du monde prédite par différentes sources plus ou moins fantaisistes ou sérieuses. Voici le contenu de cette question en copié/collé ci-dessous : “Que pensez-vous de la date du 23/09/2017, représente-t-elle un danger pour l'humanité ?” Voici ma réponse :
Bonjour, Suite à votre demande, pour laquelle je vous remercie, voici ma réponse à votre question : Voici   le   Thème   du   23   septembre   2017,   monté   pour   12h   (heure   française),   sans   domifier   (c’est-à-dire   sans   placer l’Ascendant   et   les   maisons)   étant   donné   que   votre   question   est   d’ordre   mondial.   En   effet,   on   peut   uniquement domifier    pour    un    endroit    particulier,    afin    de    voir    comment    les    influences    générales    influencent    un    lieu spécifique.   En   ne   concentrant   notre   attention   que   sur   l’état   du   Ciel,   nous   aurons   alors   un   aperçu   des   énergies actives pour la planète entière. Diverses   sources   (principalement   religieuses)   parlent   de   ce   jour   du   23   septembre   2017   en   se   référant   à   un alignement   d’étoiles   dans   la   constellation   de   la   Vierge   et   du   Lion.   Il   faut   tout-de-suite   souligner   un   point important   :   en   utilisant   les   constellations,   on   réfère   au   Zodiaque   Sidéral,   dont   les   signes   sont   décalés   par   rapport au   Zodiaque   (plus   communément   utilisé)   dit   Tropical,   qui   se   base   non   pas   sur   les   constellations,   mais   sur   un placement   des   signes   par   rapport   aux   saisons   astronomiques   (en   rapport   avec   les   équinoxes   et   les   solstices).   Le Zodiaque   Sidéral   décale   très   légèrement   les   signes   chaque   année   pour   faire   coïncider   le   signe   du   Bélier   avec   la constellation   du   même   nom.   Le   système   utilisé   par   la   méthode   ABLAS   est   le   système   Tropical,   pour   différentes raisons   (par   exemple,   le   taille   de   chaque   constellation   étant   différente,   comment   attribuer   des   signes   de   longueur égales   à   des   constellations   qui   ne   le   sont   pas   ?).   Le   but   n’est   pas   ici   de   comparer   les   deux   systèmes,   mais   bien   de vous   mettre   au   courant   de   cet   état   de   fait,   si   d’aventure   vous   entendez   parlez   sur   internet   notamment   d’un   amas de   planètes   en   Lion,   alors   que   sur   le   Thème   ci-dessus   vous   le   trouverez   dans   le   signe   de   la   Vierge.   Quoi   qu’il   en soit,   seules   les   planètes   sont   des   énergies   actives,   et   non   pas   les   signes.   Ces   derniers   colorent   les   énergies,   mais l’influence    active    est    uniquement    due    à    l’action    des    planètes,    qu’elles    se    trouvent    dans    une    constellation particulière   ou   dans   un   signe   particulier.   Ceci   étant   précisé,   passons   à   l’analyse   des   aspects,   qui   vont   nous éclairer quand à ce jour du 23 septembre à venir. L’amas   qui   se   trouve   en   Vierge   (et,   en   Zodiaque   Sidéral,   dans   la   constellation   du   Lion)   comprend   Vénus- Mercure-Mars.   Ces   planètes   représentent   les   désirs,   le   mental,   l’action   respectivement.   Détaillons   les   aspects   de cet   amas   pour   comprendre   ce   qui   est   en   jeu.   C’est   particulièrement   l’opposition   à   Neptune   qui   va   nous   éclairer.   Neptune   représente   les   religions   en   mondial,   et   de   façon générale tout ce qui est intangible, subtil, imaginaire et souvent, lors de dissonances comme l’opposition du 23 septembre, il crée des illusions, des mirages. Quand   Mercure   s’oppose   à   Neptune,   c’est   le   mental   (Mercure)   qui   devient   flou,   qui   peut   nous   illusionner.   Quand   Vénus   s’y   oppose,   ce   sont   les   désirs   et   les   images   que   l’on   se forme   qui   ne   sont   pas   conformes   à   la   réalité.   Quand   c’est   Mars,   qui   représente   l’action,   l’activité,   les   événements   brutaux   en   mondial   (associé   à   une   dissonance   de   Pluton),   c’est représentatif   d’une   action   qui   ne   se   réalise   pas,   «   d’un   coup   d’épée   (Mars)   dans   l’eau   (Neptune)   »   pour   utiliser   une   métaphore.   On   voit   par   cette   seule   configuration   que   ce   jour du   23   septembre   met   d’un   côté   les   idées   et   idéaux   (à   caractère   religieux)   avec   Neptune,   et   de   l’autre   des   astres   qui   représentent   plutôt   les   idées   concrètes,   et   l’action   bien physique.   Avec   l’opposition,   il   y   a   une   fracture   entre   les   deux,   ce   qui   ne   serait   pas   le   cas   si   une   harmonie   les   liait.   Il   semble   bien   que   ce   jour   du   23   septembre   devrait   montrer que Neptune, une fois de plus, nous a joué un tour. Pour   aller   un   peu   plus   loin,   prenons   Chiron,   maître   de   la   Vierge,   signe   dans   lequel   se   trouvent   Vénus-Mars-Mercure.   Ce   signe   est   celui   de   l’analyse,   de   la   précision,   ce   qui représente   bien   tous   les   détails   donnés   quant   à   ces   alignements   dans   ces   textes   a   priori   anciens   (bien   représentés   par   Mercure   en   Vierge.)   En   se   reportant   à   Chiron,   qui   maîtrise la   Vierge,   nous   le   trouvons   en   Poissons,   signe   des   illusions,   position   qu’il   partage   avec   Neptune.   Il   semble   que   les   traductions   et   la   compréhension   de   ces   textes   n’ait   pas   été correcte,   car   tout   pointe   vers   une   illusion   en   ce   jour.   En   observant   les   aspects   positifs   à   cet   amas,   on   trouve   deux   harmonies   à   Pluton   et   à   Uranus,   deux   astres   qui   devraient   être très   dissonants   dans   les   catastrophes   d’ampleur   mondiale.   Ils   sont   en   harmonie,   indice   que   si   un   changement   intervient   ce   jour-là,   il   ne   sera   pas   de   nature   à   mettre   en   danger l’humanité. Observons   la   Lune,   qui   représente   le   peuple,   les   gens   qui   vivent   sur   cette   Terre.   Elle   sera   en   harmonie   avec   l’amas   en   Vierge   et   Neptune,   ce   qui   suggère   qu’alors   les   gens   vont prendre conscience de l’illusion entretenue jusque-là, et l’harmonie à Pluton ne laisse pas entrevoir de danger particulier pour le peuple. Le   seul   aspect   qui   pourrait   contenir   un   potentiel   de   risque   est   l’opposition   Jupiter-Uranus.   Cependant,   elle   est   en   cours   depuis   une   année,   et   tant   qu’elle   durera   (jusqu’au   10 octobre   2017)   Saturne   sera   toujours   en   Sagittaire   pour   veiller   à   contenir   ces   forces.   En   effet,   trigone   Uranus   et   sextile   Jupiter,   Saturne   harmonise   cette   dissonance   et   cela représente un indice de pérennité, de stabilité. Pour   conclure,   il   est   évident   que,   s’il   est   possible   qu’avec   une   domification   vraiment   difficile   dans   un   coin   du   monde   un   événement   tragique   puisse   se   dérouler   quelque   part   sur cette Terre le 23 septembre, il est hautement improbable que quelque chose se passe qui puisse mettre en danger l’humanité.  J’espère que cette réponse vous éclaire et je reste à votre disposition pour toute autre analyse astrologique éventuelle. N’hésitez pas à me contacter. Bien cordialement, Roland LEGRAND Ceci   étant   expliqué,   le   seul   vrai   danger   actuellement   viendrait   de   la   Corée   du   Nord   qui   menace   les   USA   depuis   quelque   temps   de   guerre   totale.   Je   pense   pourtant   que   son   leader est   suffisamment   intelligent   (ou   pas   assez   fou)   pour   déclencher   un   conflit   nucléaire.   J’ai   vue   aussi   sur   Internet   qu’il   pourrait   s’agir   d’une   collision   avec   une   planète   mythique   du nom   de   Nibiru.   Voici   ce   qu’on   peut   lire   à   ce   sujet   :   Le   21   août   2017   la   Lune   éclipsera   le   soleil   et   provoquera   une   éclipse   de   soleil   totale   en   Amérique,   ce   qui   plongera   la   Terre dans   l’obscurité   et   une   froideur   qui   recouvrera   «   50%   de   la   planète.   »   Il   semblerait   qu’un   individu   du   mouvement   de   l’Apocalypse   de   Nibiru   a   dit   qu’une   éclipse   solaire   aura lieu   au   même   moment   que   la   planète   X   mythique,   qui   est   une   planète   extraterrestre   géante   faisant   10   fois   la   taille   de   la   Terre   et   qui   avalera   notre   planète;   ce   qui   indique   une   fin du   monde   imminente…   Cliquez   ICI    si   vous   souhaitez   lire   la   suite…   Notez   qu’une   fin   du   monde   était   également   prévue   en   août   et   que   le   23   septembre   2015   était   également   une date   fatidique   pour   la   Terre   si   l’on   en   croit   certaines   sources.   Si   vous   tapez   “fins   du   monde”   sur   Google,   vous   allez   trouver   de   très   nombreuses   dates   de   fin   du   monde.   Alors, gardons espoir que ce 23 septembre 2017 se passe aussi transuillement que le 22 et surtout, le 24 !